aquariums et débutants

Forum dédié principalement aux débutants en aquariophilie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour d'horizon de la reproduction des poissons tropicaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cardi120



Messages : 7
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Tour d'horizon de la reproduction des poissons tropicaux   Ven 14 Mar - 11:11

Les poissons se reproduisent de manières très différentes, selon les espèces, et vous pouvez bien entendu regarder, c'est même là tout l'intérêt. En fait, admirer la reproduction des poissons est l'une des choses les plus fascinantes de l'aquariophilie car il existe de très nombreuses formes de reproduction chez les poissons.
Il existe deux formes principales de reproduction chez les poissons : les poissons pondant des oeufs (ovipares) et les ovovivipares (aussi appelés vivipares, par abus de langage).

Les poissons (ovo)vivipares se comportent comme leur nom l'indique. Les femelles donnent naissance à des petits entièrement formés, capables de nager dès la naissance. La femelle est fécondée par un mâle de manière interne, et porte les oeufs environ un mois avant de "mettre bas". Lors de l'accouchement, les petits nagent et se cachent, et commencent à rechercher de la nourriture.

Les ovovivipares les plus connus sont les mollies, les platies, les porte-épée (xyphophorus) et les guppies. Ils sont faciles à sexer car les femelles sont généralement plus trapues et moins colorées que les mâles, et le mâle présente le plus souvent une nageoire anale transformée en forme de tube, appelée gonopode qu'il utilise pour féconder les femelles. Après avoir été fécondée, la femelle peut produire plusieurs portées sans la présence d'un mâle, la semence conservée étant suffisante pour plusieurs portées.

Les poissons ovipares sont des pondeurs d'oeufs : le poisson ponds des oeufs plutôt que de donner naissance à des petits "tout fait". L'embryon se développe, les oeufs éclosent et donnent naissance à des alevins, qui comportent une sac de vitellus (vésicule vitelline) qui va leur permettre de devenir un vrai petit poisson. Ce processus complet prend généralement une dizaine de jours, bien qu'il puisse varier largement selon les espèces.

Les ovipares utilisent différentes méthodes pour pondre leurs oeufs.
Les pondeurs de pleine eau lâchent les oeufs en pleine eau, près des plantes ou sur le sable. Le mâle pourchasse la femelle lors de l'accouplement, et les oeufs sont fécondés en pleine eau lorsqu'ils sont expulsés par la femelle. Les jeux de la parade nuptiale sont spectaculaires car les poissons ne cessent de se poursuivre, ignorant tout le reste, même l'éventuelle nourriture. Les tétras, les barbus, les rasboras et les danios sont des exemples d'espèces qui pondent en pleine eau.
Les pondeurs sur substrat sont, quant à eux, un peu plus difficiles sur le choix du support sur lequel ils vont déposer leurs oeufs. Ils déposent des oeufs qui adhèrent au substrat. Les plantes, les rochers, les racines, et même la vitre de l'aquarium peuvent être choisis comme support de ponte. Les deux parents participent à la ponte, le mâle fertilisant les oeufs au fur et à mesure que la femelle les dépose. De nombreux poissons chats, certains cichlidés et les killies sont des pondeurs sur substrat.

Les poissons qui construisent des nids de bulles déposent leurs oeufs dans un nid de bulles constitué par le mâle. Les bulles sont collées entre elles par la salive et ressemblent à de la mousse. Elles ont tendances à attirer les infusoires que les alevins peuvent manger, et tiennent les oeufs près de la surface où ils sont mieux oxygénés. Seuls quelques oeufs sont pondus à la fois, et sont soigneusement placés dans le nid de bulles jusqu'à l'éclosion. Les exemples fameux des constructeurs de nids de bulles sont les combattants (bettas) et les gouramis (les labyrinthidés de manière générale).

Les incubateurs buccaux protègent bel et bien les oeufs dans leurs bouches jusqu'à ce que ceux-ci éclosent. Les oeufs sont là encore pondus par petits paquets, et une fois qu'ils ont été fécondés par le mâle, le parent qui effectue l'incubation buccale les engloutis dans sa bouche. Le parent mange peu, voire pas du tout, jusqu'à ce que les alevins soient relâchés. Exemples d'incubateurs buccaux : les arrowanas (mâle) et certains cichlidés (femelles).

source: http://www.aquariophilie.75.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tour d'horizon de la reproduction des poissons tropicaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit tour d'horizon
» La reproduction des poissons d'aquarium
» maladies poissons tropicaux
» Poissons tropicaux dans un 54 litres
» Espèce de poissons tropicaux d'eau douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aquariums et débutants :: Problèmes poissons tropicaux :: La reproduction-
Sauter vers: